Zoom sur les services MIP

, par  Ciem

Grâce à une offre complète de services, MIP affiche sa volonté d’offrir à ses adhérents un accompagnement au quotidien.

MIP Assistel, pour votre bien-être et celui de votre famille

MIP Assistel est un service d’assistance d’urgence à domicile qui intervient en cas d’hospitalisation imprévue de plus de quatre jours, d’accident ou de décès du bénéficiaire ou de ses ayants droit. Ce service est réservé à l’adhérent MIP et à ses bénéficiaires inscrits (conjoint ou concubin, enfants de moins de 25 ans et ascendants fiscalement à charge et vivant habituellement sous le même toit) dont le lieu de résidence principale et habituelle est situé en France ou à Monaco.
Pour en bénéficier, vous devez préalablement :
• appeler directement MIP Assistel ;
• obtenir impérativement son accord avant de prendre toute initiative ou d’engager toute dépense ;
• vous conformer aux solutions de MIP Assistel ;
• fournir tous les justificatifs originaux des dépenses dont le remboursement est demandé. En cas de fausse déclaration, MIP Assistel se réserve le droit de prendre toutes dispositions relatives à ses obligations pour les contrats en cours et, le cas échéant, d’en refuser le remboursement.
A noter : toute dépense engagée sans accord préalable ne donne lieu à aucun remboursement ou prise en charge. MIP Assistel intervient exclusivement dans les cas d’urgence et pour une durée contractuellement définie. Ce service ne peut en aucun cas se substituer aux organismes locaux de secours d’urgence. Ses modalités d’intervention sont disponibles sur www.mutuelles.biz

Le fonds social, pour soutenir les personnes en difficulté

L’action sociale exprime la solidarité qui unit les adhérents MIP. Elle revêt différentes formes d’aides. Quelques éléments clés…
• La commission sociale, désignée par le conseil d’administration de MIP, se réunit six fois par an et comprend huit administrateurs élus qui représentent
les adhérents.
• La mutuelle conseille les membres participants sur la recherche d’une maison de convalescence, d’une maison de retraite ou d’une aide spécialisée pour les personnes handicapées.
• Le budget, voté en assemblée générale, s’élève à 650 000 euros. Ce fonds dédié est destiné à soutenir les personnes en difficulté.
• Le fonds social MIP couvre quatre domaines d’intervention : l’exonération, de cotisations, les aides aux handicapés, les subventions et les attributions exceptionnelles

Le tiers payant MIP, pour éviter l’avance de frais

Le tiers payant, qui vous permet de ne pas faire l’avance de vos frais de santé, est obtenu sur simple présentation de la carte d’adhérent, pour les analyses de laboratoire, la radiologie, les soins externes, le recours à des auxiliaires médicaux (infirmier, kiné, etc.), l’hospitalisation, l’optique, le dentaire et l’audioprothèse, même si MIP n’a pas signé de convention.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS