Votre mutuelle évolue : Eovi-MCD-Myriade, c’est quoi ?

, par  Myriade Mutuelle santé

Les conseils d’administration d’Eovi-MCD et de Myriade se sont prononcés favorablement et à l’unanimité, en janvier dernier, pour la signature d’un protocole d’accord spécifiant les raisons, les conditions et les modalités du rapprochement des deux mutuelles, les objectifs à atteindre, les intérêts et les apports d’une telle fusion.

Après avoir fusionné en 2011 huit mutuelles du Sud-Est pour constituer une entité de près d’un million d’adhérents, la mutuelle Eovi a concrétisé en 2013 une nouvelle alliance avec la mutuelle MCD, donnant ainsi naissance à Eovi-MCD, deuxième mutuelle interprofessionnelle en France, avec 1,5 million d’adhérents.
En discussion avec Eovi depuis plusieurs années, Myriade, après des projets de fusion retardés par la reprise d’un portefeuille mutualiste, a finalement pu avancer dans son projet de rapprochement fin 2013 et soumettre le premier acte du dossier qu’est le protocole d’accord au conseil d’administration du 16 décembre dernier, lequel l’a adopté à l’unanimité.
Ce protocole a été signé par les présidents des deux mutuelles le 16 janvier 2014.
Créer ensemble une mutuelle d’envergure nationale doit nous permettre :
• de sécuriser et de pérenniser Myriade et Eovi-MCD ;
• d’être au rendez-vous de l’ANI pour maintenir, voire accroître le portefeuille collectif ;
• de trouver des relais de croissance en individuel ;
• de positionner Eovi-MCD-Myriade sur l’ensemble du champ de la protection sociale ;
• de réduire nos coûts pour faire face à la concurrence et continuer à investir.
Avoir l’ambition d’être plus grand, plus réactif, plus innovant, plus performant traduit le souci des élus de protéger les adhérents et les salariés face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain, à une concurrence accrue, à des obligations financières de plus en ­
plus contraignantes et à des taxes ­toujours plus nombreuses et sans cesse à la hausse. Un projet économique solide est la ­meilleure réponse à apporter au contexte mouvant actuel. Il doit être construit dans le respect des adhérents, des élus et des salariés de chacune des mutuelles, autour des valeurs et de la culture mutualistes que nous partageons.
Les assemblées générales de Myriade et d’Eovi-MCD de juin prochain auront l’immense responsabilité de décider du destin des deux mutuelles. Nos délégués sont des personnes responsables. Nous leur faisons confiance.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

ARTICLES RÉCENTS