Votre carte de tiers payant

, par  Avenir Mutuelle

Vous avez reçu votre nouvelle carte de tiers payant Avenir Mutuelle-Viamedis santé ? Passage en revue des informations qu’elle contient.
PNG Sur la partie intérieure gauche de la carte, réservée à l’organisme de complémentaire santé, sont indiquées les coordonnées de la mutuelle (adresse, téléphone).
PNG Sur la partie intérieure droite, réservée à Viamedis santé, vous trouvez le libellé exact et explicite des garanties ouvertes au tiers payant, le taux de remboursement pour chaque risque selon la formule «  100 % du TM  » et les garanties sur prises en charge gérées par Viamedis santé.
PNG Pour le bon fonctionnement du service de tiers payant, les informations relatives aux bénéficiaires qui doivent figurer sur la carte sont les suivantes : nom et prénom ; numéro de Sécurité sociale ; date de naissance ; date de début et de fin de validité de la carte.
La carte est valable jusqu’au 31 décembre de l’année en cours (sauf radiation de votre mutuelle avant cette date). Son utilisation est conditionnée par sa validité et par l’exactitude des informations contenues (numéro de Sécurité sociale, date de naissance, etc.).
Attention : toute utilisation frauduleuse, notamment après résiliation du contrat, conduira la mutuelle à demander le remboursement de tous les frais indûment réglés aux professionnels de santé.
En cas de mise à jour ou de renouvellement, la nouvelle carte annule et remplace la précédente.

GIF

PNG Que faire si la carte comporte une erreur ?
Vous devez en informer Avenir Mutuelle par courrier, en joignant la photocopie de votre attestation Vitale, ainsi que votre ancienne carte. Pour toutes modifications relatives aux bénéficiaires, il convient au préalable de contacter le service Ressources humaines de votre entreprise.
PNG Pourquoi deux cartes de tiers payant ?
Pour les familles, c’est la possibilité donnée aux conjoints de disposer chacun d’une carte.
PNG Pourquoi mon conjoint et mes enfants à charge ne sont-ils pas inscrits sur la carte ?
Si votre conjoint dépend d’une autre mutuelle, il ne peut bénéficier ni du service Noémie (télétransmission des décomptes Sécurité sociale) ni du service Viamedis santé (tiers payant). Il en va de même pour vos enfants s’ils sont couverts par la mutuelle complémentaire de votre conjoint.
En revanche, si votre conjoint ou vos enfants ne bénéficient pas d’une autre mutuelle, contactez Avenir Mutuelle pour mettre à jour la situation de vos ayants droit.
PNG Pourquoi mon adresse ne figure-t-elle pas sur la carte ?
C’est tout à fait normal : les professionnels de santé n’ont pas besoin de cette information pour vous faire bénéficier du tiers payant.
PNG Nouveauté
Précision : depuis quelques semaines et pour les dernières cartes d’adhérent diffusées apparaît l’«  audioprothèse  » entre l’optique et l’hospitalisation.

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS