Ville Neuve

, par  Alain NOEL  

Ville Neuve
de Félix Dufour-Laperrière

Librement adapté d’une courte nouvelle de l’écrivain américain Raymond Carver (La Maison de Chef) et entièrement dessiné à l’encre de Chine, ce beau film d’animation nous parle de retrouvailles, de maison au bord de la mer, et met en images les forces qui traversent les deux personnages centraux : lui, Joseph, est plein de résignation en même temps que de colère ; elle, Emma, garde une espérance lucide et une volonté de résistance. L’histoire est transposée au Québec, au moment de la campagne pour le référendum de l’été 1995 sur l’indépendance de la Belle Province. Le couple séparé de retrouve et s’aime, tandis qu’à l’extérieur des discours se confrontent avec violence, et que des maisons brûlent. L’amour triomphera-t-il de l’affrontement - y résistera-t -il ? Se demande et nous demande le réalisateur.
Les films de ce réalisateur et scénariste né au Québec en 1981 (Un, deux, trois, Crépuscule ; Rosa, Rosa ; M ; Transatlantique), se partagent entre cinéma d’animation, essais documentaires et courts métrages expérimentaux. Il propose ici un récit sur l’engagement, amoureux, et politique. Comme Emma et Joseph, qui envisagent une reformation de leur couple, les Québécois se posent des questions, mais cette fois par référendum : il s’agit de décider si l’on se sépare ou non, si l’île francophone qu’est le Québec voguera, ou non, seule dans l’océan anglophone. Non qu’il y ait équivalence, mais les relations amoureuses et filiales et les aspirations politiques peuvent mobiliser « des forces, des désirs, des espérances communes »
Côté graphique, le réalisateur note que L’encre sur papier aura ensuite permis d’obtenir une signature... assez franche et singulière, qui correspondait au ton et aux thèmes du film.

Alain NOËL

Avec les voix de Robert Lalonde, Johanne-Marie Tremblay, Théodore Pellerin, Gildor Roy, Paul Ahmarani

Sortie le 26 juin 2019

Ville Neuve
de Félix Dufour-Laperrière

Librement adapté d’une courte nouvelle de l’écrivain américain Raymond Carver (La Maison de Chef) et entièrement dessiné à l’encre de Chine, ce beau film d’animation nous parle de retrouvailles, de maison au bord de la mer, et met en images les forces qui traversent les deux personnages centraux : lui, Joseph, est plein de résignation en même temps que de colère ; elle, Emma, garde une espérance lucide et une volonté de résistance. L’histoire est transposée au Québec, au moment de la campagne pour le référendum de l’été 1995 sur l’indépendance de la Belle Province. Le couple séparé de retrouve et s’aime, tandis qu’à l’extérieur des discours se confrontent avec violence, et que des maisons brûlent. L’amour triomphera-t-il de l’affrontement - y résistera-t -il ? Se demande et nous demande le réalisateur.
Les films de ce réalisateur et scénariste né au Québec en 1981 (Un, deux, trois, Crépuscule ; Rosa, Rosa ; M ; Transatlantique), se partagent entre cinéma d’animation, essais documentaires et courts métrages expérimentaux. Il propose ici un récit sur l’engagement, amoureux, et politique. Comme Emma et Joseph, qui envisagent une reformation de leur couple, les Québécois se posent des questions, mais cette fois par référendum : il s’agit de décider si l’on se sépare ou non, si l’île francophone qu’est le Québec voguera, ou non, seule dans l’océan anglophone. Non qu’il y ait équivalence, mais les relations amoureuses et filiales et les aspirations politiques peuvent mobiliser « des forces, des désirs, des espérances communes »
Côté graphique, le réalisateur note que L’encre sur papier aura ensuite permis d’obtenir une signature... assez franche et singulière, qui correspondait au ton et aux thèmes du film.

Alain NOËL

Avec les voix de Robert Lalonde, Johanne-Marie Tremblay, Théodore Pellerin, Gildor Roy, Paul Ahmarani

Sortie le 26 juin 2019

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)