Vaccins : un plan pour redonner confiance

, par  Léa Vandeputte

Les Français sont de plus en plus nombreux à se méfier des vaccins. Pour preuve, le taux de couverture vaccinale contre la grippe a chuté de près de 13 points, passant de 58,7 % en 2008 à 46,1 % en 2014*. Face à ce constat, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé la mise en œuvre d’un Plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale.

A force de controverses et de suspicions, une partie des Français ne fait plus confiance aux vaccins, pourtant censés les protéger. C’est dans ce contexte que Marisol Touraine a présenté le 12 janvier une série de mesures destinées à relancer la vaccination. Construit sur la base des recommandations de l’ancienne députée Sandrine Hurel, qui avait été chargée par la ministre de la Santé de rédiger un rapport sur le sujet**, le Plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale a pour objectif « d’agir, auprès des particuliers, des professionnels de santé et des industriels, pour renforcer la confiance dans la vaccination ».

Une meilleure information

Le plan se décline autour de quatre axes : informer, coordonner, sécuriser l’approvisionnement et débattre. « Assurer une meilleure information du grand public et des professionnels de santé » constitue donc le premier objectif. Un site Internet dédié aux vaccins sera mis en ligne. Il comportera deux volets, l’un destiné aux particuliers, l’autre aux professionnels. Mais pour informer, encore faut-il améliorer les connaissances. Pour cela, le plan prévoit d’assurer une meilleure gouvernance en formalisant les échanges entre les différentes instances et en soutenant la recherche.

Un carnet de vaccination électronique

Pour faciliter la compréhension et le suivi, notamment des adultes, un carnet de vaccination électronique sera également mis en place. Il permettra aux professionnels de santé de connaître le statut vaccinal de leurs patients. L’expérimentation sera conduite dans plusieurs régions dès le mois de mars.
Par ailleurs, la lutte contre les tensions d’approvisionnement de vaccins est engagée, avec « l’obligation pour les industriels produisant des vaccins inscrits au calendrier vaccinal de mettre en place des plans de gestion des pénuries », en constituant des stocks, en organisant des chaînes alternatives de fabrication ou en identifiant différentes sources d’approvisionnement en matières premières. Si cette obligation n’est pas respectée, des sanctions pourront être prononcées.

Un grand débat national

Enfin, la ministre veut lancer une grande concertation citoyenne sur la vaccination. Dès le mois de mars 2016, les particuliers, les professionnels, les associations et les institutionnels pourront poser leurs questions ou exprimer leurs opinions sur une plateforme Internet dédiée. Puis, en octobre, un débat public national sera organisé. Ces divers échanges serviront de base à un comité d’orientation, présidé par Alain Fischer, professeur en immunologie pédiatrique et titulaire de la chaire de médecine expérimentale au Collège de France, pour formuler des propositions visant à faire évoluer la politique vaccinale.

* « Couverture vaccinale grippe par saison et dans chaque groupe d’âge », données 2008-2015, Cnam-TS, régime général.
** « Rapport sur la politique vaccinale », Sandrine Hurel, janvier 2016.
Source
- « Marisol Touraine engage un plan d’action pour la rénovation de la politique vaccinale », ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, communiqué de presse, 12 janvier 2016.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS