Vaccination : un plan d’action pour lever les doutes des Français

, par  La rédaction

Le gouvernement et les professionnels de santé s’inquiètent de la tendance des Français à remettre en cause le bien-fondé de la vaccination. L’érosion de la couverture vaccinale constatée au cours de ces dernières années a convaincu les pouvoirs publics de la nécessité de faire évoluer leur politique. Pour cerner les motifs de défiance de la population, une vaste concertation citoyenne va être lancée, qui débouchera sur des propositions d’ici à la fin de l’année. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a prévu des mesures phares autour desquelles s’articulera son plan d’action. Il s’agira notamment d’« assurer une meilleure information du grand public et des professionnels de santé », de créer un « comité des parties prenantes », constitué de professionnels de santé, d’associations d’usagers et d’institutionnels, et d’accélérer la mise en place d’un carnet de vaccination électronique avec un site Internet dédié. Il faudra ensuite trouver les bons arguments pour restaurer la confiance des Français, seule clé du succès de cette nouvelle politique de vaccination.

DOSSIERS

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

Autisme : Quelle prise en charge aujourd’hui en France

Manque de structures adaptées et d’informations, faible coordination entre les différents intervenants, discours contradictoires de professionnels, absence d’interlocuteur unique au sein du système de soins… En France, malgré trois plans Autisme successifs, la prise en charge de ce trouble reste (...)

Plastiques, cosmétiques, alimentation…

Les perturbateurs endocriniens font désormais partie de notre environnement quotidien. Problème : ces molécules sont rendues responsables de malformations génitales, de pubertés précoces et de diminution de la fertilité. On les soupçonne également de jouer un rôle dans le développement de l’obésité, du (...)

ARTICLES RÉCENTS