Utilisation du téléphone portable : les règles de base

, par  Aliisa Waltari

Pour réduire le plus possible l’exposition de la population aux ondes émises par la téléphonie mobile, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) émet un certain nombre de recommandations. Par exemple, pensez à privilégier l’oreillette, le haut-parleur ou les SMS, afin de maintenir votre téléphone éloigné de votre cerveau. Lorsque vous émettez un texto, votre appareil se connecte à l’antenne relais la plus proche uniquement le temps d’envoyer le message, alors que, lors d’une conversation, la connexion est renouvelée plusieurs fois. Evitez aussi de téléphoner dans les zones de mauvaise réception (moins la couverture réseau est bonne, plus votre mobile émet d’ondes pour rester connecté) et de porter votre portable contre le cœur, l’aisselle, la hanche ou les parties génitales. Sachez en outre que les ondes électromagnétiques peuvent perturber le fonctionnement des implants électroniques (pacemaker) ; mieux vaut donc tenir votre téléphone à distance. Il est également déconseillé d’utiliser votre mobile lorsque vous vous déplacez : pour maintenir la conversation, votre appareil doit se connecter successivement à plusieurs antennes relais (à chaque nouvelle recherche, il émet à pleine puissance). Vous pouvez d’ailleurs éteindre votre appareil lorsque vous ne vous en servez pas ou le passer en mode « avion », car en veille il envoie régulièrement des signaux à l’antenne la plus proche. Enfin, attendez le plus longtemps possible avant d’équiper vos enfants, même s’ils sont adolescents : ils sont particulièrement sensibles aux ondes des téléphones portables.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)