Un monde plus grand, de Fabienne Berthaud

, par  Alain NOEL  

Quand Corine, preneuse de son, part en Mongolie pour quelques jours, elle pense juste enregistrer des chants traditionnels. Mais ce séjour va faire basculer sa vie. Elle fait en effet la rencontre de la chamane Oyun, qui lui révèle qu’elle a reçu un don exceptionnel et qu’elle doit accepter d’être formée aux traditions chamaniques. Ce qu’elle refuse d’emblée, ne croyant pas à « tout cela » et l’esprit encore tout occupé par le deuil de son compagnon Paul.
Elle reviendra bien sûr, un peu plus tard, lorsqu’elle sera prête pour l’aventure qui bouleversera sa façon de voir le monde et d’y prendre sa place.
Basé sur le livre autobiographique de Corine Sombrun « Mon initiation chez les chamanes » et tourné dans des conditions difficiles - pas d’électricité, d’eau courante, de réseau internet ! - en Mongolie même, est en soi une expérience hors norme. Comment filmer, montrer l’invisible ? La réalisatrice y parvient, et Cécile de France incarne avec force ce personnage qui abandonne ses certitudes pour s’abandonner à tout autre chose. Et qui, alors, accède à un monde plus grand.

Alain NOËL

Avec Cécile de France, Narantsetseg Dash, Tserendarizav Dashnyam, Ludivine Sagnier, Arieh Worthalter

Sortie le 30 octobre

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)