Seniors : contre la perte de poids, fractionnez vos repas

, par  Delphine Delarue

« Chez la personne âgée, on fait toujours très attention à la perte de poids », explique le docteur Nathalie Salles, professeur en gériatrie au CHU de Bordeaux. Si celle-ci est trop importante (environ 2 kilos ou plus dans le mois), l’amaigrissement peut en effet avoir des conséquences sur la qualité et l’espérance de vie : « Quand le sujet âgé maigrit, ce sont les muscles qui fondent en premier. Cela induit un risque plus élevé de chutes, de fractures et de dépendance », ajoute le professeur Salles. Pour éviter d’en arriver là, l’apport calorique doit être le même que chez une personne plus jeune qui ne pratique pas d’activité physique intensive. Comme les personnes âgées atteignent plus vite la satiété et ont tendance à s’arrêter de manger rapidement, l’idée est de fractionner les repas : « Au lieu de trois grosses prises alimentaires par jour, le matin, à midi et le soir, on leur conseille de prendre plusieurs petits repas au cours de la journée, précise le professeur Salles. Elles ne doivent pas hésiter à prendre une collation à 10 heures et un goûter à 16 heures, par exemple. »

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS