Senior : activité physique, hydratation et alimentation équilibrée, le trio gagnant

, par  Delphine Delarue

Comment remédier aux contrariétés digestives et intestinales des seniors ? « Tout d’abord, l’alimentation doit être la plus équilibrée et la plus variée possible, conseille le docteur Philippe Ducrotté, professeur en hépato-gastro-enterologie au CHU de Rouen. D’une manière générale, il faut penser à privilégier les protéines, les fruits et les légumes verts, riches en fibres et utiles au transit. » Pour mieux digérer, l’hydratation est également essentielle (environ 1,5 litre par jour) : elle rend les selles moins dures et donc plus faciles à expulser. Les médecins recommandent également d’éviter les aliments trop gras ou épicés, les boissons gazeuses, ainsi que la consommation excessive d’alcool. Et comme la sédentarité ne favorise ni la digestion ni le transit, pratiquez la marche régulièrement, de façon modérée. « Il y a aussi de nouvelles thérapeutiques à explorer du côté des probiotiques, précise le docteur Nathalie Salles, professeur en gériatrie au CHU de Bordeaux. Ce sont des bactéries que l’on donne, sous la forme de gélules, pour rééquilibrer la flore intestinale. Cela se décide au cas par cas, avec le médecin. » Enfin, parce que le stress agit aussi sur la digestion et le transit, toutes les méthodes qui apportent un certain apaisement sont intéressantes. Sophrologie, taï-chi, voire ostéopathie : testez-en plusieurs avant de faire votre choix, et seulement après en avoir parlé avec votre médecin.

DOSSIERS

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)