Sécurité sociale étudiante : Myriade vous recommande Vittavi

En devenant étudiant, tout va changer pour votre enfant en termes de protection sociale. Avec son nouveau statut, il sera affilié à la Sécurité sociale de manière autonome.

La gestion de la Sécurité sociale est généralement assurée par les caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) ou d’autres organismes habi­lités. Cependant, pour les étudiants, la loi du 23 septembre 1948 a confié cette mission aux organismes de Sécurité sociale ­étudiante.

Un droit et une obligation

L’affiliation au régime étudiant de la Sécurité sociale est à la fois un droit et une obligation (hormis quelques exceptions). C’est aussi une condition pour valider l’inscription administrative de votre enfant auprès du service scolarité de son futur établissement d’enseignement supérieur*.
Ainsi, au moment de son inscription, que celle-ci se fasse par dossier papier ou via Internet, il devra choisir un « centre payeur ».
Myriade est partenaire de ­Vittavi, réseau emeVia, et vous recommande d’affilier votre enfant à cet organisme pour la gestion de son régime obligatoire de Sécurité sociale.
Grâce à ce partenariat, les remboursements de ses frais de santé se feront très simplement, la transmission des décomptes de Vittavi vers Myriade étant automatique.
Vous souhaitez faire le point sur la future situation de votre enfant ? Contactez Vittavi au 0 825 825 715 (0,12 euro hors taxes par minute en France depuis un poste fixe) ou prenez rendez-vous avec un conseiller dans l’une des agences Myriade/Vittavi (liste complète sur Vittavi.fr).

* Pour l’année scolaire 2014-2015, la cotisation annuelle de Sécurité sociale étudiante s’élevait à 213 euros. Renseignez-vous auprès de Vittavi pour connaître les cas d’exonération.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

ARTICLES RÉCENTS