Scolarisation des enfants autistes : la France encore épinglée

, par  La rédaction

La France se voit reprocher une fois de plus son manque d’accueil des enfants et adolescents autistes au sein de ses écoles. Le Comité européen des droits sociaux l’accuse de ne pas respecter le droit de ces jeunes à accéder à l’éducation ou à la formation professionnelle. Selon les chiffres du gouvernement, 87 % des enfants autistes sont scolarisés en école élémentaire, 11 % au collège et seulement 1,2 % au lycée. Le Comité européen des droits sociaux dénonce également « l’absence de prédominance d’un caractère éducatif au sein des institutions spécialisées prenant en charge les enfants et adolescents autistes ». Au lieu de pallier cette absence de prise en charge éducative, le Conseil de l’Europe déplore que la France ait plutôt choisi de financer le déplacement en Belgique des enfants et adolescents autistes.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

ARTICLES RÉCENTS