Les questions de santé pas assez présentes dans le débat public

, par  La rédaction

Selon un sondage de l’institut Odoxa, 75 % des Français estiment que les questions de santé et d’assurance maladie ne sont que rarement, voire jamais, évoquées dans le débat politique et électoral. Cette thématique est d’ailleurs l’un des rares domaines de fierté, d’après les sondés, qui considèrent que leur système de santé est le meilleur et le plus performant. Pourtant, loin de se reposer sur leurs lauriers, les Français ont pour préoccupations prioritaires le coût des soins, les remboursements et l’accès aux soins. Ainsi, 63 % disent avoir rencontré des difficultés pour obtenir un rendez-vous chez un médecin spécialiste, et 23 % chez un médecin généraliste, alors que 40 % ont eu des difficultés pour payer les sommes qui ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale et par les complémentaires santé. Par ailleurs, « les trois quarts des Français se déclarent concernés à titre personnel par la question de la prise en charge du vieillissement et de la dépendance » et, dans le cas où leurs capacités physiques se dégraderaient avec l’âge, 87 % préféreraient rester à leur domicile. « L’engouement pour le maintien à domicile s’est donc encore nettement renforcé en l’espace de quatre ans : il a gagné sept points, passant de 80 à 87 % », précise l’institut.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)

ARTICLES RÉCENTS