Salariés : des congés pour aider un proche

, par  Léa Vandeputte

Alors que les aidants qui sont en activité doivent jongler entre leurs obligations personnelles et professionnelles, les entreprises se saisissent de plus en plus de cette problématique pour prévenir l’absentéisme et l’épuisement de leurs salariés. Le Code du travail prévoit pour ces derniers trois types de congé non rémunéré :
• le congé de solidarité familiale, qui permet au salarié d’assister un proche en fin de vie (trois mois maximum, renouvelable une fois) ;
• le congé de présence parentale, qui libère du temps pour se consacrer à un enfant handicapé (310 jours ouvrés maximum sur une période de trois ans) ;
• le congé de proche aidant, destiné à ceux qui accompagnent une personne souffrant d’une importante perte d’autonomie (trois mois, renouvelable dans
la limite d’un an sur l’ensemble de la carrière).
Pour plus d’infos : Service-public.fr, rubrique « Travail ».

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)