Prendre son traitement antihypertenseur le soir peut prévenir le diabète

, par  La rédaction

Il a été remarqué que le diabète précède souvent l’hypertension artérielle (HTA), et inversement. Deux études menées sur plus de 2 000 patients par des universitaires de Vigo (Espagne), dont les résultats ont été publiés dans la revue Diabetologia, révèlent qu’il y aurait moins de cas de diabète chez les hypertendus qui prennent leur traitement le soir plutôt que le matin. Aujourd’hui, la prise du traitement au coucher fait partie des recommandations de l’American Diabetes Association, de l’European Society of Cardiology et de l’European Association for the Study of Diabetes. Une étude portant sur 18 000 hypertendus, qui seront évalués sur dix ans, doit être lancée par l’équipe de Vigo pour confirmer ces résultats. Quoi qu’il en soit, avant de changer vos horaires de prise de médicaments, il est indispensable d’en parler à votre médecin ou à votre pharmacien.

DOSSIERS

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)