Le Planning familial a 60 ans

, par  La rédaction

Après la Seconde Guerre mondiale, la natalité explose en France, avec près de 200 000 naissances par an : c’est le baby-boom. La régulation des naissances et la liberté sexuelle sont alors des sujets tabous, et il faut attendre 1967 pour que la contraception soit légalisée. Créée le 8 mars 1956 par Evelyne Sullerot et la gynécologue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé pour répondre aux demandes des épouses souffrant de grossesses trop rapprochées, la Maternité heureuse deviendra en 1960 le Planning familial, qui jouera un grand rôle dans la libération des femmes. Aujourd’hui, l’association rend encore de nombreux services : numéro vert d’information et d’écoute (0 800 08 11 11) lancé en 2015, séances d’éducation à la sexualité, groupes de parole ou encore formations à l’égalité homme-femme. Soixante ans après sa création, le Planning est toujours en première ligne dans la lutte pour le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), contre l’homophobie, etc.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)