Le Planning familial a 60 ans

, par  La rédaction

Après la Seconde Guerre mondiale, la natalité explose en France, avec près de 200 000 naissances par an : c’est le baby-boom. La régulation des naissances et la liberté sexuelle sont alors des sujets tabous, et il faut attendre 1967 pour que la contraception soit légalisée. Créée le 8 mars 1956 par Evelyne Sullerot et la gynécologue Marie-Andrée Lagroua Weill-Hallé pour répondre aux demandes des épouses souffrant de grossesses trop rapprochées, la Maternité heureuse deviendra en 1960 le Planning familial, qui jouera un grand rôle dans la libération des femmes. Aujourd’hui, l’association rend encore de nombreux services : numéro vert d’information et d’écoute (0 800 08 11 11) lancé en 2015, séances d’éducation à la sexualité, groupes de parole ou encore formations à l’égalité homme-femme. Soixante ans après sa création, le Planning est toujours en première ligne dans la lutte pour le droit à l’interruption volontaire de grossesse (IVG), contre l’homophobie, etc.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)