Plan cancer III : favoriser le maintien dans l’emploi

, par  Delphine Delarue

Déjà évoquée dans le précédent plan, la problématique du cancer au travail fait à nouveau partie des sujets traités par le Plan cancer III (2014-2019). Avec l’ambition de « garantir la continuité de la vie professionnelle », le gouvernement espère, d’ici à 2020, augmenter de 50 % les chances de retour à l’emploi deux ans après le diagnostic. Parmi les mesures prévues : la sensibilisation des entreprises aux discriminations professionnelles liées à la maladie et le renforcement de l’information des employeurs quant à leurs obligations concernant l’aménagement des postes et du temps de travail. Une réflexion doit être menée entre l’Etat et les partenaires sociaux sur la façon d’élargir les droits des salariés en la matière. Le plan se prononce aussi pour l’organisation d’Assises nationales dédiées à l’emploi des personnes fragilisées par un problème de santé.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)