Open de tennis des jeunes : Corentin Moutet et Evgeniya Levashova vainqueurs

, par  Avenir Mutuelle

L’Open de tennis des jeunes a vu, chez les garçons, le Français Corentin Moutet s’adjuger l’édition 2013 en dominant le Serbe Miomir Kecmanovic 6-3, 6-4 en finale. Chez les filles, la Russe Evgeniya Levashova s’est imposée face à la Française Lucie Wargnier 6-3, 7-6 en finale.

JPEG
Crédit photo : DR
De gauche à droite : Olivier Lethiec, président d’Addjust Technologies ; Valérie Hatsch, sous-préfet des Hauts-de-Seine ; Miomir Kecmanovic ; Corentin Moutet ; Evgeniya Levashova ; Lucie Wargnier ; Jean-Paul Chapoux, président du Stade français ; Jean-Louis Pauc, Avenir mutuelle.

 

C’est sous un ciel sans nuages et un soleil radieux que la vingt-quatrième édition de l’Open de tennis des jeunes du Stade français s’est achevée le dimanche 14 juillet, sur le court central du domaine de La Faisanderie, à Saint-Cloud, à l’issue de deux grands matchs de finale (filles et garçons).
Avenir Mutuelle se réjouit que deux espoirs français soient parvenus à ce niveau de qualification. Les résultats augurent bien du parcours que ne manqueront pas de suivre ces jeunes athlètes, qui rappelons-le investissent une part importante de leur vie dans cet enga­gement sportif.

Porter les valeurs d’entraide et de solidarité

Pour tous, ce rendez-vous est incontournable, tant il s’apparente et prépare à Roland-Garros. D’ailleurs, nombreux sont les joueurs classés au rang mondial à être passés par l’Open de tennis des jeunes.
Durant celui-ci – nous l’avons observé –, les jeunes sont porteurs des valeurs d’entraide et de solidarité. Ce tournoi ­rassemble un large public, à travers la participation de soixante-huit pays. Une dimension qui réunit l’ensemble des parti­cipants dans une démarche globale. En associant l’image d’Avenir Mutuelle à cet événement, nous souhaitons promouvoir une dynamique d’implication à l’échelle nationale et interna­tionale au service de la vie et de la ­solidarité.
Le sens en a été renforcé dans l’édition 2013, avec la création du trophée « Pour un esprit solidaire », largement porté dans les clubs sélectionnés.
La traduction symbolique a également été affichée par l’implantation d’un mur de la solidarité, ouvert dans un espace dédié où chaque jeune a pu apposer l’empreinte (en couleur) de sa main, accompagnée de son paraphe.
Avec la jeunesse, agir, réagir, s’engager...

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

Autisme : Quelle prise en charge aujourd’hui en France

Manque de structures adaptées et d’informations, faible coordination entre les différents intervenants, discours contradictoires de professionnels, absence d’interlocuteur unique au sein du système de soins… En France, malgré trois plans Autisme successifs, la prise en charge de ce trouble reste (...)

Plastiques, cosmétiques, alimentation…

Les perturbateurs endocriniens font désormais partie de notre environnement quotidien. Problème : ces molécules sont rendues responsables de malformations génitales, de pubertés précoces et de diminution de la fertilité. On les soupçonne également de jouer un rôle dans le développement de l’obésité, du (...)

ARTICLES RÉCENTS