Open de tennis des jeunes : Corentin Moutet et Evgeniya Levashova vainqueurs

, par  Avenir Mutuelle

L’Open de tennis des jeunes a vu, chez les garçons, le Français Corentin Moutet s’adjuger l’édition 2013 en dominant le Serbe Miomir Kecmanovic 6-3, 6-4 en finale. Chez les filles, la Russe Evgeniya Levashova s’est imposée face à la Française Lucie Wargnier 6-3, 7-6 en finale.

JPEG
Crédit photo : DR
De gauche à droite : Olivier Lethiec, président d’Addjust Technologies ; Valérie Hatsch, sous-préfet des Hauts-de-Seine ; Miomir Kecmanovic ; Corentin Moutet ; Evgeniya Levashova ; Lucie Wargnier ; Jean-Paul Chapoux, président du Stade français ; Jean-Louis Pauc, Avenir mutuelle.

 

C’est sous un ciel sans nuages et un soleil radieux que la vingt-quatrième édition de l’Open de tennis des jeunes du Stade français s’est achevée le dimanche 14 juillet, sur le court central du domaine de La Faisanderie, à Saint-Cloud, à l’issue de deux grands matchs de finale (filles et garçons).
Avenir Mutuelle se réjouit que deux espoirs français soient parvenus à ce niveau de qualification. Les résultats augurent bien du parcours que ne manqueront pas de suivre ces jeunes athlètes, qui rappelons-le investissent une part importante de leur vie dans cet enga­gement sportif.

Porter les valeurs d’entraide et de solidarité

Pour tous, ce rendez-vous est incontournable, tant il s’apparente et prépare à Roland-Garros. D’ailleurs, nombreux sont les joueurs classés au rang mondial à être passés par l’Open de tennis des jeunes.
Durant celui-ci – nous l’avons observé –, les jeunes sont porteurs des valeurs d’entraide et de solidarité. Ce tournoi ­rassemble un large public, à travers la participation de soixante-huit pays. Une dimension qui réunit l’ensemble des parti­cipants dans une démarche globale. En associant l’image d’Avenir Mutuelle à cet événement, nous souhaitons promouvoir une dynamique d’implication à l’échelle nationale et interna­tionale au service de la vie et de la ­solidarité.
Le sens en a été renforcé dans l’édition 2013, avec la création du trophée « Pour un esprit solidaire », largement porté dans les clubs sélectionnés.
La traduction symbolique a également été affichée par l’implantation d’un mur de la solidarité, ouvert dans un espace dédié où chaque jeune a pu apposer l’empreinte (en couleur) de sa main, accompagnée de son paraphe.
Avec la jeunesse, agir, réagir, s’engager...

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS