La Mutualité française a dévoilé sa raison d’être

, par  Léa Vandeputte

« Se protéger mutuellement aujourd’hui pour, ensemble, construire les solidarités de demain », tel est l’engagement de la fédération mutualiste.

C’est lors du 43e congrès de la Mutualité, qui s’est déroulé du 7 au 9 septembre à Marseille, que la Fédération nationale de la Mutualité française (FNMF) a présenté sa raison d’être : « Se protéger mutuellement aujourd’hui pour, ensemble, construire les solidarités de demain. » Cette phrase, qui résume « ses valeurs, son utilité sociale et ses principes d’actions », sera inscrite dans ses statuts.

S’engager en faveur de la protection sociale

Cette raison d’être explicite la façon dont la Mutualité entend jouer un rôle dans les évolutions de la société française. « Fidèles à notre ADN solidariste et à notre histoire, c’est collectivement que nous devrons promouvoir notre raison d’être pour qu’elle irrigue nos engagements au service de la société, a indiqué Éric Chenut, son président. Nous avons une responsabilité de faire vivre le modèle mutualiste dans un contexte où notre protection sociale et l’accès aux soins pour tous doivent être défendus. » Pour y arriver, la FNMF a fixé trois axes de travail : « militer dans tous les territoires en faveur du progrès social ; promouvoir un modèle d’entreprendre démocratique et solidaire au service de l’intérêt collectif ; apporter des solutions innovantes au service de la pleine santé et de la protection sociale durable de tous ». Ces actions sont détaillées dans un manifeste rédigé pour l’occasion.

Une coconstruction

Ce travail est le fruit d’un an de discussions entre des élus et des salariés des mutuelles, des acteurs mutualistes et divers partenaires. Tous ont ainsi identifié « les éléments essentiels de la contribution du mouvement mutualiste à la société » et les ont traduits dans une seule et même phrase. Cette formulation est aussi un moyen de valoriser l’utilité sociale des mutuelles et leur engagement en faveur de la cohésion sociale et de la solidarité. La Mutualité compte bien mettre en avant ces atouts afin de peser dans les débats à venir sur la santé.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)