La Mutualité française veut peser dans l’entre-deux-tours

, par  Julien Jeffredo

La Mutualité française a lancé une campagne de presse qui détourne les affiches et les slogans des deux finalistes de l’élection présidentielle. Objectif : qu’ils s’engagent pour un meilleur accès aux soins. Le mouvement mutualiste leur adresse des propositions concrètes à ce sujet.

Après des mois de campagne, les slogans de Nicolas Sarkozy et de François Hollande sont devenus familiers. Des slogans pleins de promesses, sur lesquels la Mutualité française a souhaité s’appuyer pour raviver le débat sur la santé. Et cela donne : « La France sera forte… si elle garantit l’accès de tous à des soins de qualité » ou encore « Le changement, c’est maintenant… si on garantit maintenant l’accès de tous à des soins de qualité ». Ces annonces qui détournent les affiches des candidats ont été publiées dans des quotidiens nationaux et régionaux. L’occasion de rappeler que les promesses, aussi séduisantes soient-elles, doivent se traduire par des engagements et des mesures concrètes.

Inégalités devant les soins : une question politique

A dix jours du second tour de l’élection présidentielle, la campagne de presse de la Mutualité française veut rappeler quelques chiffres alarmants concernant la santé des Français. Plus de 15 % d’entre eux, en effet, renoncent à des soins ou les reportent pour des raisons financières, dans un contexte où les dépassements d’honoraires sont de plus en plus importants.

Et la Mutualité française va plus loin. Au début du mois d’avril, elle a formulé à l’adresse des candidats plusieurs propositions dont les objectifs principaux sont de renforcer le rôle du médecin traitant dans le parcours de soins, de combattre l’augmentation des restes à charge et de garantir à chacun une complémentaire santé à tous les âges de la vie. Concrètement, le mouvement mutualiste milite pour un remboursement plus juste des médicaments, pour le plafonnement des dépassements d’honoraires ou encore pour le tiers payant pour tous chez le médecin traitant. Un combat qu’il continuera de mener après le 6 mai, quel que soit le résultat du scrutin.

Source
- Mutualité française, « La Mutualité Française prend parti pour l’accès aux soins ! », Mutualite.fr, 24 avril 2012.
- Mutualité française, « Santé 2012 : les propositions de la Mutualité », Mutualite.fr, 12 avril 2012.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.