Mon ado est végétarien

, par  Delphine Delarue

Par dégoût, par conviction ou par besoin de se différencier, certains adolescents décident de ne plus manger de viande. « Il faut alors être très vigilant sur les risques de carence en fer et en protéines, prévient le docteur Serfaty-Lacrosnière, médecin nutritionniste. Quand elles sont d’origine animale, les protéines présentent une haute qualité biologique, c’est-à-dire qu’elles sont mieux assimilées par le corps et permettent une bonne croissance musculaire. Je conseille donc aux familles de prendre rendez-vous chez le médecin traitant ou le nutritionniste pour se renseigner sur les équivalents protéiques. » Associer certains aliments d’origine végétale permet en effet de conserver un bon apport en protéines. C’est le cas quand on mélange des produits céréaliers avec une légumineuse, par exemple du maïs avec des haricots rouges comme dans la salade mexicaine. « Si l’on tombe dans le végétalisme, c’est beaucoup plus compliqué, ajoute le docteur Serfaty-Lacrosnière. L’ado ne consomme même plus d’œufs ou de produits laitiers : il risque de graves carences en calcium, un minéral indispensable au développement des os. »

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.