Mon ado est végétarien

, par  Delphine Delarue

Par dégoût, par conviction ou par besoin de se différencier, certains adolescents décident de ne plus manger de viande. « Il faut alors être très vigilant sur les risques de carence en fer et en protéines, prévient le docteur Serfaty-Lacrosnière, médecin nutritionniste. Quand elles sont d’origine animale, les protéines présentent une haute qualité biologique, c’est-à-dire qu’elles sont mieux assimilées par le corps et permettent une bonne croissance musculaire. Je conseille donc aux familles de prendre rendez-vous chez le médecin traitant ou le nutritionniste pour se renseigner sur les équivalents protéiques. » Associer certains aliments d’origine végétale permet en effet de conserver un bon apport en protéines. C’est le cas quand on mélange des produits céréaliers avec une légumineuse, par exemple du maïs avec des haricots rouges comme dans la salade mexicaine. « Si l’on tombe dans le végétalisme, c’est beaucoup plus compliqué, ajoute le docteur Serfaty-Lacrosnière. L’ado ne consomme même plus d’œufs ou de produits laitiers : il risque de graves carences en calcium, un minéral indispensable au développement des os. »

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)