Migraines et scolarité : les avantages du projet d’accueil individualisé

, par  Mathilde Leroy

Le projet d’accueil individualisé (PAI) permet aux enfants atteints de migraines de suivre leur scolarité normalement, tout en ayant la possibilité de prendre leur traitement comme ils le feraient à la maison. Ce sont les parents, appuyés par le médecin traitant ou le pédiatre, qui doivent en faire la demande auprès du directeur d’école. Un protocole est ensuite décidé avec le médecin scolaire. « L’enfant doit pouvoir prendre son ibuprofène dès qu’il repère l’arrivée de la migraine, explique le docteur Jaques Langue, neuropédiatre. Si l’on attend trop, la crise s’installe et le médicament est alors beaucoup moins efficace. Grâce au PAI, la maîtresse ou l’infirmière scolaire sont habilitées à donner le produit, ce qui évite aux parents d’avoir à se déplacer. » La migraine se caractérisant également par une forte sensibilité au bruit et à la lumière, le petit malade doit être autorisé à se reposer un moment au calme, dans l’obscurité. Relativement facile à mettre en place pour l’écolier migraineux, le PAI permet de lutter efficacement contre l’absentéisme scolaire. « Mal traitée, la migraine de l’enfant entraîne en moyenne une à deux semaines d’absence par an », souligne le docteur Langue.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)