Maux de tête de l’enfant peut-on donner du paracétamol ?

, par  Mathilde Leroy

Indiqué contre la fièvre et les douleurs d’intensité moyenne à forte, le paracétamol est plutôt efficace pour lutter contre les maux de tête de l’enfant, surtout quand il s’agit de céphalées de tension (douleur serrée, non pulsatile, étendue en casque : l’enfant dit généralement avoir mal « sur » la tête). Contrairement à l’ibuprofène (indiqué pour traiter les crises migraineuses), qui peut être mal supporté sur le plan gastrique, le paracétamol a très peu d’effets secondaires. Des réactions allergiques et des cas de toxicité hépatique liés à un surdosage ont tout de même été rapportés, mais cela reste extrêmement rare. Quoi qu’il en soit, il ne faut pas dépasser les 500 milligrammes par prise, sachant que la posologie est fixée chez l’enfant en fonction de son poids à environ 15 milligrammes par kilo et par prise toutes les six heures. Pour faciliter l’administration chez les plus jeunes, il existe des versions pédiatriques avec pipette intégrée (demandez conseil à votre médecin et à votre pharmacien). A noter également : les simples céphalées de tension restent la plupart du temps supportables et un peu de calme et de repos peuvent suffire à les calmer. Utilisé quotidiennement en automédication, le paracétamol peut paradoxalement conduire à l’apparition de céphalées chroniques dues à l’abus de médicaments.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)