Licenciement : le salarié malade est-il vraiment protégé ?

, par  Delphine Delarue

Les salariés atteints d’une maladie grave comme le cancer bénéficient de dispositifs légaux qui prennent en compte leur état de santé : autorisation d’absence pour les traitements ou les rendez-vous médicaux, aménagements de poste et de temps de travail et protection contre le licenciement. Cependant, et bien que la maladie ne constitue pas en soi un motif valable, l’employeur peut, au bout d’un certain temps, généralement défini dans les conventions collectives, se séparer de son salarié si les absences de celui-ci perturbent la bonne marche de l’entreprise. Par ailleurs, dans le cas où le médecin du travail constate l’inaptitude définitive du salarié, l’employeur est tenu de chercher des solutions de reclassement qui correspondent autant que possible à l’emploi précédent. S’il ne parvient pas à trouver de solution (et qu’il peut en justifier), il pourra finalement le licencier.

DOSSIERS

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)