Les troubles dys, qu’est-ce que c’est ?

, par  Delphine Delarue

Les troubles dys sont des troubles cognitifs spécifiques durables qui regroupent les dysfonctionnements des fonctions cognitives du cerveau relatives au langage (oral ou écrit), au calcul, au geste et à l’attention, sans déficience intellectuelle globale. Ils peuvent être plus ou moins sévères selon les cas.
- La dyslexie et la dysorthographie : souvent associés, ces troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit apparaissent dès le début de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. La dyslexie
se traduit par une difficulté à associer les sons entendus avec les lettres et les mots correspondants. Les dyslexiques confondent les lettres qui ont des formes voisines et inversent des syllabes en lisant. La dysorthographie correspond à une altération de la production d’écrit et de l’orthographe. Dans les deux cas, déchiffrer un texte et écrire sans faire de faute est particulièrement éprouvant.
- La dysphasie : ce trouble structurel de l’apprentissage et du développement du langage oral concerne soit la programmation des sons de la langue et donc leur production, soit la disponibilité des mots et leur agencement syntaxique. Les dysphasiques parlent souvent tard, mal, en utilisant le style télégraphique, et manquent de vocabulaire.
- La dyspraxie : la dyspraxie est un trouble spécifique qui entrave la coordination et la planification des gestes. Les dyspraxiques acquièrent très difficilement les automatismes issus de l’apprentissage. Ils ont du mal à réaliser un geste, à l’adapter à un objectif ou à le reproduire et des difficultés à lacer leurs chaussures, à s’habiller et à manipuler les objets.
- La dysgraphie : ce trouble touche l’organisation de la fonction graphique et se traduit par des difficultés de coordination et de conduite du trait. Les dysgraphiques tracent des lettres mal formées et disproportionnées et ont du mal à dessiner.
- La dyscalculie : ce trouble spécifique des activités numériques induit une grande difficulté à comprendre ce qu’est un nombre et donc à l’utiliser. Les enfants qui souffrent de dyscalculie ne maîtrisent pas le système numérique, ne savent pas estimer une distance ou la taille d’un objet et peinent à manipuler des sommes d’argent.

DOSSIERS

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

Autisme : Quelle prise en charge aujourd’hui en France

Manque de structures adaptées et d’informations, faible coordination entre les différents intervenants, discours contradictoires de professionnels, absence d’interlocuteur unique au sein du système de soins… En France, malgré trois plans Autisme successifs, la prise en charge de ce trouble reste (...)

Plastiques, cosmétiques, alimentation…

Les perturbateurs endocriniens font désormais partie de notre environnement quotidien. Problème : ces molécules sont rendues responsables de malformations génitales, de pubertés précoces et de diminution de la fertilité. On les soupçonne également de jouer un rôle dans le développement de l’obésité, du (...)