Les recommandations de l’Académie de médecine pour bien vieillir

, par  La rédaction

« En 2012, la France comptait 1,2 million de personnes âgées dépendantes. Sans action préventive, ce chiffre s’élèvera à 2,3 millions en 2060 », alertait la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) en 2014*. Partant de ce constat, le groupe de travail « Culture de prévention en santé » de l’Académie nationale de médecine a réalisé un rapport. Intitulé « Prévention de la dépendance liée au vieillissement », celui-ci rappelle que la pratique d’une activité physique modérée régulière, ainsi qu’une alimentation équilibrée et une activité intellectuelle stimulante sont favorables à une « vie longue et non dépendante ». Il préconise également « une lutte plus active contre le tabagisme et l’abus d’alcool ». Un dépistage précoce et organisé du diabète sucré est recommandé, tout comme la réalisation d’un bilan de santé tous les cinq ans, particulièrement entre 45 et 55 ans. Enfin, la promotion de la santé tout au long de la vie et l’éducation thérapeutique permettront, selon les médecins, d’avoir « un impact majeur sur la dépendance liée à l’âge, le bien-être des plus âgés et de leur famille, tout en réduisant de façon significative les dépenses de santé ».

* Etudes et résultats, n° 893, Drees, septembre 2014.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)