Les recommandations de l’Académie de médecine pour bien vieillir

, par  La rédaction

« En 2012, la France comptait 1,2 million de personnes âgées dépendantes. Sans action préventive, ce chiffre s’élèvera à 2,3 millions en 2060 », alertait la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) en 2014*. Partant de ce constat, le groupe de travail « Culture de prévention en santé » de l’Académie nationale de médecine a réalisé un rapport. Intitulé « Prévention de la dépendance liée au vieillissement », celui-ci rappelle que la pratique d’une activité physique modérée régulière, ainsi qu’une alimentation équilibrée et une activité intellectuelle stimulante sont favorables à une « vie longue et non dépendante ». Il préconise également « une lutte plus active contre le tabagisme et l’abus d’alcool ». Un dépistage précoce et organisé du diabète sucré est recommandé, tout comme la réalisation d’un bilan de santé tous les cinq ans, particulièrement entre 45 et 55 ans. Enfin, la promotion de la santé tout au long de la vie et l’éducation thérapeutique permettront, selon les médecins, d’avoir « un impact majeur sur la dépendance liée à l’âge, le bien-être des plus âgés et de leur famille, tout en réduisant de façon significative les dépenses de santé ».

* Etudes et résultats, n° 893, Drees, septembre 2014.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS