Les recommandations de l’Académie de médecine pour bien vieillir

, par  La rédaction

« En 2012, la France comptait 1,2 million de personnes âgées dépendantes. Sans action préventive, ce chiffre s’élèvera à 2,3 millions en 2060 », alertait la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) en 2014*. Partant de ce constat, le groupe de travail « Culture de prévention en santé » de l’Académie nationale de médecine a réalisé un rapport. Intitulé « Prévention de la dépendance liée au vieillissement », celui-ci rappelle que la pratique d’une activité physique modérée régulière, ainsi qu’une alimentation équilibrée et une activité intellectuelle stimulante sont favorables à une « vie longue et non dépendante ». Il préconise également « une lutte plus active contre le tabagisme et l’abus d’alcool ». Un dépistage précoce et organisé du diabète sucré est recommandé, tout comme la réalisation d’un bilan de santé tous les cinq ans, particulièrement entre 45 et 55 ans. Enfin, la promotion de la santé tout au long de la vie et l’éducation thérapeutique permettront, selon les médecins, d’avoir « un impact majeur sur la dépendance liée à l’âge, le bien-être des plus âgés et de leur famille, tout en réduisant de façon significative les dépenses de santé ».

* Etudes et résultats, n° 893, Drees, septembre 2014.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)