Les inégalités socioprofessionnelles aggravées par la maladie

, par  Delphine Delarue

Selon l’étude Vican 2, présentée par l’Institut national du cancer (Inca) en 2014, la perte d’emploi après le cancer touche davantage les personnes les moins diplômées, les ouvriers, les employés et les salariés précaires. A cause des séquelles de la maladie et des traitements, la poursuite ou la reprise du travail se révèle en effet particulièrement délicate pour ceux qui exercent un métier d’exécution physique. Et « plus le pronostic vital est mauvais, plus l’écart observé entre métiers d’exécution et métiers d’encadrement s’accroît : pour un cancer de bon pronostic, le taux de maintien dans l’emploi deux ans après le diagnostic est de 89 % pour les métiers d’encadrement et de 74 % pour les métiers d’exécution, contre respectivement 48 % et 28 % pour les cancers de mauvais pronostic », précisent les auteurs de l’étude.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)