Les femmes au cœur du risque cardiovasculaire

A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, l’Institut de veille sanitaire (INVS) a souligné dans son Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) une aggravation significative du nombre d’hospitalisations pour infarctus du myocarde, notamment chez les jeunes femmes. Les chiffres sont parlants : 5 % d’infarctus du myocarde en plus entre 2009 et 2013 chez les 45-54 ans. Les changements de mode de vie (tabagisme, sédentarité, stress, consommation d’alcool et mauvaises habitudes alimentaires), mais aussi des facteurs hormonaux, comme la contraception avec œstrogènes de synthèse, expliquent cette hausse. L’INVS pointe également de profondes lacunes dans le dépistage, le diagnostic et la prise en charge des maladies cardiovasculaires féminines, moins performants que pour les hommes. Par ailleurs, les femmes méconnaissent les signes d’alerte, qui diffèrent de ceux des hommes, et tardent à appeler les services d’urgence.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)