Les électrochocs toujours d’actualité

, par  Delphine Delarue

Lorsque la personne dépressive ne répond à aucun des traitements proposés et que
le risque suicidaire devient trop élevé, le psychiatre peut proposer une électro-­convulsivothérapie, autrement dit un traitement aux électrochocs (sismothérapie). Si le mot fait peur, cette méthode a bien changé depuis le siècle dernier : « Aujourd’hui, on la pratique dans un contexte hospitalier de réanimation, sous anesthésie générale, explique le professeur Julien-Daniel Guelfi, ex-chef de service de la clinique des maladies mentales et de l’encéphale à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris. L’électro-convulsivothérapie est efficace sur les syndromes dépressifs les plus graves dans environ 80 % des cas. » Après le traitement, néanmoins, le risque de souffrir de troubles de la mémoire demeure élevé.
Une autre méthode, la stimulation magnétique transcrânienne, fonctionne selon le même principe : il s’agit de stimuler certaines zones du cerveau pour relancer l’activité cérébrale défaillante (lire Mutualistes, n° 313, avril 2012). Si elle peut donner de bons résultats, cette technique n’est toutefois pas encore reconnue scientifiquement.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)