Le Samu, un service à appeler en priorité

, par  Aliisa Waltari

« En France, nous avons la chance de disposer de l’un des meilleurs services d’intervention rapide au monde : le Samu, note le docteur Martine Gilard, professeur de cardiologie au CHU de Brest. Seulement, la population n’a pas suffisamment le réflexe de composer le 15 quand les symptômes de la crise cardiaque se manifestent. » L’enjeu des premières heures est de limiter le plus possible la taille de l’infarctus, c’est-à-dire la quantité de muscle cardiaque nécrosé par l’interruption de la circulation sanguine dans une artère du cœur. Il faut donc aller très vite, et seul le Samu est capable d’intervenir dans les minutes qui suivent et de transporter le malade dans de bonnes conditions vers le service de coronographie le plus proche. « Environ 85 % des personnes qui ont mal dans la poitrine appellent, précise le professeur Gilard, mais elles contactent plutôt leurs proches, leurs amis ou un voisin, et pas le Samu. Or, plus on multiplie les intermédiaires, plus on perd du temps. » Un seul réflexe à avoir, donc, si vous ressentez une douleur dans la poitrine qui irradie dans les bras, les mâchoires, voire dans le dos : composez le 15.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)