Le point sur l’isotrétinoïne

, par  Catherine Chausseray

L’isotrétinoïne (Roaccutane) est proposée en première intention dans les cas d’acné très sévère présentant un risque cicatriciel important et en seconde intention, après trois mois de traitement local et d’antibiothérapie sans amélioration, pour les acnés sévères susceptibles elles aussi de laisser des cicatrices.
Ce médicament, administré par voie orale, constitue un remède efficace, mais demande un suivi médical très strict. Des examens préalables au traitement sont indispensables. Un test de grossesse est obligatoire, en raison du risque tératogène (risque de malformation du fœtus) présenté par cette molécule. Il doit être réalisé trois jours avant chaque consultation. Bien entendu, une contraception par voie orale (pilule contraceptive) doit automatiquement y être associée. Un dernier test de grossesse sera effectué cinq semaines après la fin du traitement.
Par ailleurs, lorsque l’acné est soignée par isotrétinoïne, un bilan biologique (prise de sang) doit être pratiqué régulièrement : au début, un mois plus tard, puis tous les trois mois, tout au long du traitement. Certains dosages seront alors vérifiés (cholestérol, triglycérides et enzymes du foie dites transaminases). Un mauvais fonctionnement du foie (insuffisance hépatique) constitue une contre-indication au traitement.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

ARTICLES RÉCENTS