Le mal de tête chez l’enfant

, par  Ciem

Chez l’enfant, les maux de tête sont relativement fréquents. Ils sont généralement bénins et passent avec un simple comprimé antalgique (paracétamol). La plupart du temps, il s’agit de céphalées de tension liées à de la fatigue, de l’angoisse, du stress, des contrariétés ou même à un brutal changement de température. Le mal de tête peut aussi être provoqué par un épisode infectieux, comme une sinusite ou une otite, ou encore être en rapport avec une migraine. Lorsqu’elle est chronique (environ 5 % des enfants sont migraineux), celle-ci doit être prise en charge par le pédiatre, le médecin traitant, voire le neurologue. Ce sont eux qui poseront le diagnostic et proposeront un traitement adapté (de l’ibuprofène le plus souvent). Parfois, le médecin demandera une IRM cérébrale ou un scanner pour écarter toute suspicion de tumeur ou de malformation. Lors de l’examen clinique, il sera particulièrement attentif aux douleurs situées à l’arrière de la tête, accompagnées de troubles de la conscience, de fièvre intense et mal supportée, ainsi que d’une raideur de la nuque (l’enfant ne peut pas baisser la tête) : caractéristiques de la méningite, ces signes doivent conduire à consulter en urgence à l’hôpital.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie. Souvent malmené par les excès d’alcool, de sucre et la sédentarité, cet organe longtemps resté mystérieux peut souffrir en silence (...)

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)