Le laser : efficace sur l’acné et non invasif

, par  Catherine Chausseray

Bien qu’ils ne fassent pour l’instant l’objet d’aucune recommandation d’utilisation de la part des experts, les lasers à infrarouge donnent de bons résultats dans le traitement de l’acné. Leur action consiste à chauffer les glandes sébacées. Pour traiter l’inflammation, les dermatologues utilisent des leds rouges et des leds bleues. « Alors qu’un traitement tel que le Roaccutane demande à être pris sur une longue période, le laser agit immédiatement, explique Isabelle Catoni, dermatologue et membre du Syndicat national des dermatologues vénéréologues (SNDV). Il présente aussi l’avantage de cibler la zone à traiter. Théoriquement, les femmes enceintes peuvent soigner leur acné sur le visage avec le laser, alors que c’est impossible avec le Roaccutane. Cela dit, les consignes médico-légales le déconseillent », tient-elle à préciser. Le laser est aussi utilisé avec succès pour faire disparaître les cicatrices dues à l’acné.
Une séance de laser reste un acte médical. Il est important qu’elle soit pratiquée par un dermatologue spécialement formé, apte à poser un diagnostic et à utiliser les appareils en fonction de la peau du patient.

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)