Le gel hydroalcoolique pour un lavage d’appoint

, par  Benoît Saint-Sever

Faciles à transporter, les solutions hydroalcooliques peuvent être bien pratiques, par exemple en voyage. D’après un sondage INPES-BVA* réalisé en novembre 2012, 78 % des Français déclarent en utiliser, et ce pourcentage grimpe à 83 % chez les parents de jeunes enfants. Son usage est fréquent pour près d’un Français sur deux en extérieur et pour un Français sur trois au domicile. Cependant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande l’utilisation de solutions et gels hydroalcooliques uniquement en l’absence de point d’eau disponible. « Pour être efficace, le gel doit être appliqué sur des mains qui ne sont pas souillées, car il désinfecte, mais n’enlève pas les saletés », précise le docteur Kadoudja Chemlal, chargée d’expertise à l’INPES. Il faut également respecter les consignes d’utilisation : verser le produit au creux de la main, frotter les doigts, les paumes, le dessus des mains, les poignets et la zone entre les doigts jusqu’à ce que les mains soient bien sèches.

* « Attitudes et comportements en matière de prévention de la transmission des virus de l’hiver », étude Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES)-BVA, novembre 2012.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS