Le gel hydroalcoolique pour un lavage d’appoint

, par  Benoît Saint-Sever

Faciles à transporter, les solutions hydroalcooliques peuvent être bien pratiques, par exemple en voyage. D’après un sondage INPES-BVA* réalisé en novembre 2012, 78 % des Français déclarent en utiliser, et ce pourcentage grimpe à 83 % chez les parents de jeunes enfants. Son usage est fréquent pour près d’un Français sur deux en extérieur et pour un Français sur trois au domicile. Cependant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande l’utilisation de solutions et gels hydroalcooliques uniquement en l’absence de point d’eau disponible. « Pour être efficace, le gel doit être appliqué sur des mains qui ne sont pas souillées, car il désinfecte, mais n’enlève pas les saletés », précise le docteur Kadoudja Chemlal, chargée d’expertise à l’INPES. Il faut également respecter les consignes d’utilisation : verser le produit au creux de la main, frotter les doigts, les paumes, le dessus des mains, les poignets et la zone entre les doigts jusqu’à ce que les mains soient bien sèches.

* « Attitudes et comportements en matière de prévention de la transmission des virus de l’hiver », étude Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES)-BVA, novembre 2012.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS