Le chemin du son

, par  Patricia Riveccio

L’oreille externe : le son arrive dans le canal auditif.
L’oreille moyenne : le son capté est conduit au tympan par le conduit auditif externe. Le tympan vibre et la chaîne des osselets amplifie les vibrations.
L’oreille interne : les vibrations sont transmises à une membrane, la fenêtre ovale, puis au liquide cochléaire, mettant en mouvement les cellules ciliées. Ces vibrations sont transformées en impulsions électriques transmises au cerveau par le nerf cochléaire. Les vibrations mécaniques, elles, sont évacuées par la membrane dite fenêtre ronde.
JPEG

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie. Souvent malmené par les excès d’alcool, de sucre et la sédentarité, cet organe longtemps resté mystérieux peut souffrir en silence (...)

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)