La délégation de gestion aux mutuelles

, par  La rédaction

L’Assurance maladie délègue une partie de la gestion du régime obligatoire à des mutuelles. C’est le cas, notamment, pour les fonctionnaires et les étudiants. En contrepartie des dépenses engagées, elle reverse aux mutuelles des « remises de gestion ». Or, ces dernières années, ce système a été à plusieurs reprises remis en cause, et à ces critiques s’ajoutent les difficultés rencontrées par certaines mutuelles. En 2015, La Mutuelle des étudiants (LMDE) était ainsi au bord de la faillite.
Partant de ce constat, la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016, datée du 21 décembre 2015, réaffirme le principe de l’habilitation de gestion. Elle comporte en effet un article qui précise qu’aucune nouvelle délégation de gestion ne pourra avoir lieu et qu’un « décret en Conseil d’Etat détermine les modalités d’organisation, de mise en œuvre et de financement de ces opérations de gestion », ainsi que « les conditions dans lesquelles il peut être mis fin à ces opérations de gestion en cas de défaillance rendant impossible la gestion des régimes obligatoires dans des conditions normales ».

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS