Il était une fois dans l’est

, par  Alain NOEL  

Il était une fois dans l’est,
de Larissa Sadilova

On dirait un récit d’Anton Tchekhov, mais qui se déroulerait aujourdhui. Dans la paisible petite ville russe de Trubchevsk, les saisons se succèdent harmonieusement. Anna prend chaque semaine le bus pour aller à Moscou vendre les tricots qu’elle confectionne à la maison, entre son mari, son fils et sa belle-mère qui partage la même petite maison.
Mais en fait, elle s’arrête en cours de route, pour retouver son amoureux, qui n’est autre que son voisin, routier. Une telle situation peut-elle durer longtemps, pour le couple qui la vit ? Et est-il possible de la cacher longtemps au village ?
Réalisé sans financement d’état, donc avec une liberté dont se réjouit la réalisatrice (tout en déplorant les moyens limités permis aux investisseurs privés), le film recourt à la particiation d’acteurs non professionnels aux côtés des quatre comédiens interprétant les rôles principaux. Autre volonté de la cinéaste, la ville elle-même « joue un rôle » au même titre que les protagonistes. Et une scène importante est filmée le jour de la commémoration de la libération de la région de Briansk de l’invasion allemande, les personnages se trouvant « noyés » au milieu des vrais habitants.

Alain NOËL

Sortie le 6 Juin sur les plate-formes de V.O.D suivantes : Canal VOD, Filmo TV, Google Play, iTunes, Orange, Universciné, Wuaki
Location : 4,99 euros ; achat : 9,99 euros.

Avec Kristina Schneider (Anna), Egor Barinov (camionneur), Maria Semyonova (Tamara, femme du cammionneur), Youri Kiselev (mari d’Anna), Valentina Kozova, Viktor Bogatkin, Aleksandra Bobkovskaya.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie. Souvent malmené par les excès d’alcool, de sucre et la sédentarité, cet organe longtemps resté mystérieux peut souffrir en silence (...)

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

Un autre regard sur les maladies mentales

Dépression, anorexie, troubles bipolaires, phobies, schizophrénie… Actuellement, 12 millions de Français souffriraient de troubles psychiques. Pourtant, les maladies mentales restent encore l’objet de préjugés tenaces qui stigmatisent les patients et les isolent à la fois socialement et (...)

Vie affective et sexuelle : une affaire d’éducation

Inhérente à la vie affective, la sexualité est source de découverte à tout âge. Les enfants comme les adolescents, qui se posent de nombreuses questions à ce sujet, devraient pouvoir trouver à chaque fois des réponses adaptées. Car l’éducation affective et sexuelle est un enjeu important de vie en société, (...)