Herpès ophtalmique : attention aux complications

, par  Aliisa Waltari

Le virus responsable de l’herpès oculaire est le plus souvent le même que celui qui entraîne l’herpès labial : le HSV-1. Au lieu de se fixer au niveau des lèvres ou des narines, il s’installe dans l’œil. Quand le virus se réveille, les premiers symptômes ressemblent à ceux d’une conjonctivite : un œil rouge, irrité, une sensation de grains de sable et des paupières gonflées. Le HSV-1 attaque la cornée et provoque une kératite herpétique, c’est-à-dire une inflammation. L’acuité visuelle peut alors baisser, et l’œil, devenir très douloureux et craindre la lumière. Il faut consulter un ophtalmologiste le plus rapidement possible ou se rendre aux urgences. La poussée se traite efficacement à l’aide d’anti-herpétiques par voir orale, mais si on laisse le virus agir, la cornée peut être détruite en quelques jours. L’iris, le cristallin et la rétine risquent également d’être atteints, ce qui cause des dommages irrémédiables.
Si le traitement est efficace pour stopper les poussées, il ne protège pas de la récidive : il faut donc rester particulièrement vigilant dès l’apparition des premiers symptômes. A savoir également : plusieurs épisodes successifs d’herpès oculaire mal traités peuvent laisser des cicatrices opaques sur la cornée et entraîner une baisse irréversible de la vision.

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.