Grippe : l’épidémie s’étend à tout l’Hexagone

, par  Isabelle Coston

L’épidémie de grippe, qui avait débuté en Occitanie, bat son plein partout en France. Elle est maintenant présente dans toutes les régions.

Le virus de la grippe s’est propagé dans toute la France métropolitaine, il a même eu raison de la Normandie, la dernière région à lui résister encore un peu, constate Santé publique France dans son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH). En se généralisant, l’épidémie de grippe est passée à la vitesse supérieure. Durant la semaine passée (du 21 au 27 janvier), 339 patients pour 100 000 habitants ont été reçus en consultation chez le médecin pour syndrome grippal, indique le réseau Sentinelles, alors qu’ils n’étaient que 223 pour 100 000 habitants une semaine plus tôt.

Une part importante de la grippe dans les hospitalisations

Sur les 8 565 personnes qui se sont rendues aux urgences pour syndrome grippal, 1 054 ont été hospitalisées (12 %), soit près de 400 de plus que la semaine précédente, selon les derniers chiffres du réseau Oscour. Là aussi, l’agence sanitaire relève une forte augmentation, le ratio étant passé en une semaine de 11 pour 1 000 habitants à 18 pour 1 000. De plus, depuis le début de la surveillance, c’est-à-dire depuis le 1er novembre 2018, 422 cas graves nécessitant un séjour en réanimation ont également été comptabilisés par l’agence sanitaire, dont 92 rien que pour la semaine dernière. Ces hospitalisations concernent majoritairement les personnes âgées de 75 ans ou plus (39 %) et les enfants âgés de moins de 5 ans (20 %). Parmi ces cas graves, 33 décès ont été enregistrés, tous chez des adultes, notamment chez ceux de 65 ans et plus (22 sur 33). Si l’agence fait état d’un « excès de mortalité toutes causes observé chez les personnes de 15-64 ans et de 85 ans ou plus » lors des deux premières semaines de janvier, elle précise néanmoins que les premières estimations du nombre de décès attribuables à la grippe ne seront disponibles que dans les prochaines semaines. Par ailleurs, depuis le 30 septembre, sur environ 10 000 collectivités de personnes âgées recensées en France, 462 foyers d’infections respiratoires aiguës ont été signalés à Santé publique France. Parmi eux, 88 ont été attribués à la grippe.

Les conseils pour faire barrage au virus

Afin d’éviter la propagation du virus grippal, il est conseillé d’éternuer dans son coude plutôt que dans ses mains, de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique, d’utiliser un mouchoir à usage unique ou de porter un masque jetable quand on présente un syndrome grippal, en particulier au contact des personnes fragiles. La vaccination contre la grippe est aussi fortement recommandée, en particulier pour les personnes les plus à risque ainsi que pour celles qui les côtoient. Elle reste « la meilleure façon de se protéger de la grippe et de ses complications », rappelle Santé publique France, qui précise que : « Un délai de 15 jours après la vaccination est nécessaire pour être protégé. » Toutes les informations utiles concernant ce vaccin sont consultables sur le site Vaccination info service.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

ARTICLES RÉCENTS