Gare aux charlatans !

Sites Internet douteux, spams, publicités en ligne, tracts distribués dans les transports en commun : les gourous auto-proclamés ne reculent devant rien pour exploiter ­l’engouement suscité par la méditation. Ils promettent l’atteinte du nirvana par la pleine conscience en quelques jours, la réussite dans tous les domaines, voire la gloire ou la richesse (alors même que la méditation invite plutôt à la libération des préoccupations mondaines). Attention : tomber sur un charlatan peut vite se révéler catastrophique pour les plus fragiles. Renseignez-vous plutôt par le bouche-à-oreille, auprès de structures reconnues, comme l’Ecole occidentale de la méditation (Ecole-occidentale-meditation.com) ou l’Association pour le développement de la ­mindfulness (ADM, Association-mindfulness.org), ou encore auprès de fondations et de centres créés par des guides spirituels bouddhistes ­confirmés. Ces structures n’exigent pas la conversion et proposent généralement des initiations laïques à la méditation.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)