Fusion, politique de santé, élections, recrutement

, par  Mutuelle de l’Industrie du Pétrole

Le mot du président

Madame, Monsieur, Cher ami et adhérent,
Le troisième trimestre de cette année aura été bien occupé par le projet initial de substitution de la Mutuelle pour la prévoyance et les garanties sociales (MPGS) par MIP, remplacé ensuite par celui de la fusion de MIP avec la MPGS, les procédures n’étant pas les mêmes selon que l’une ou l’autre de ces décisions était envisagée ou préconisée.
Lorsque vous lirez ces quelques lignes, je pense que vos délégués, en assemblée générale extraordinaire le 16 septembre, auront approuvé le projet de fusion de MIP avec la MPGS telle que l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) en a accepté le principe.
Le commissaire à la fusion n’a pas émis de commentaires qui auraient pu conduire à ne pas donner suite à celle-ci. Il s’est même assuré au passage, suivant les nouvelles directives réglementaires, que les dires des directions se trouvaient bien rapportés vers les membres du conseil d’administration et l’assemblée générale.
Je suis convaincu que cette fusion apportera à MIP une opportunité de ­développement au travers des courtiers des deux mutuelles qui ne devraient plus faire qu’un réseau commun, avec effet rétroactif au 1er janvier 2014.
Ce réseau mis en commun devrait nous permettre de prendre notre part du transfert des adhérents individuels qui seront amenés, dans le cadre de l’ANI, à être couverts par une complémentaire santé collective souscrite par leur entreprise d’ici au 1er  janvier 2016.
Le fait que la MPGS travaille avec quatorze délégataires n’apportera pas à MIP les bénéfices que d’aucuns voudraient voir immédiatement dans cette fusion, mais les mesures seront prises au fur et à mesure que les transferts pourront être effectués vers notre GIE.
D’ici à la fin de cet exercice, seront plus particulièrement concernés, outre la direction générale, les analystes et les services comptables et informatiques.

Politique de santé

Il serait encore bien imprudent de vous faire part des décisions prises par notre gouvernement concernant la complémentaire santé.
Si de nombreux commentaires vous sont rapportés par vos journaux, rien n’est encore bien assuré pour savoir ce qui sera mis en œuvre et pourrait éventuellement apporter des modifications aux engagements que vous avez souscrits auprès de MIP. A l’heure où nous écrivons ces lignes, il semble qu’un Conseil des ministres qui devrait se tenir mi-septembre aura apporté plus de précisions.
Il faudrait pourtant connaître, assez rapidement, les règles qui seront à appliquer pour l’année à venir, afin que nous puissions vous en informer et déterminer les conséquences qu’elles pourraient entraîner.

Elections des délégués

Vous avez reçu le matériel de vote pour les élections des délégués. Les éléments doivent être retournés pour le 23 octobre prochain, dernière date possible de ­réception.
Les délégués seront élus pour six ans, ce qui paraîtra peut-être bien long à certains qui n’auront pas pris soin de se présenter avec un suppléant.
Je vous encourage vivement à remplir et à retourner sans délai les documents, qui seront traités par la commission élections, en collaboration avec le prestataire spécialisé, après la date ci-dessus mentionnée.

Recrutement de commerciaux

Comme cela a été proposé lors de la dernière assemblée générale, une politique de recrutement de commerciaux va être menée pour une mise en œuvre dès le début de 2015. Il sera alors temps d’apporter les moyens du développement espéré au cours des exercices prochains, tant en direct qu’au travers du courtage.
Je remercie encore une fois tous les délégués qui auront servi MIP pendant les mandats écoulés ou celui qui s’achève.
Il me faut déjà vous adresser par ailleurs mes meilleurs vœux pour cette fin d’année et celle qui va arriver à grande vitesse, et croyez bien que ceux qui concernent votre santé me paraissent les plus importants.

 

Georges Renouard, président MIP

 

Votez pour élire vos délégués et suppléants

 

GIFVous avez reçu ces dernières semaines le matériel de vote (liste des candidats, bulletins de vote, professions de foi éventuelles et enveloppe retour T) vous permettant de prendre part aux élections des délégués qui vous représenteront lors des assemblées générales MIP de 2015 à 2020.
Rappel : la clôture du scrutin est fixée au 23 octobre 2014. Si vous n’avez pas encore posté votre enveloppe retour, nous vous invitons à le faire dès maintenant et vous remercions par avance de votre participation.
La proclamation des résultats sera publiée dans la revue Mutualistes de janvier.
Pour tout complément d’information, appeler le 01 55 80 49 16 ou écrire à l’adresse nadia.dieumegard@gie-nation.fr.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS