Prestations sociales : que savent les Français ?

, par  La rédaction

Si la plupart des Français sont plutôt bien informés sur les aides sociales et leurs critères d’attribution, le baromètre d’opinion de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) publié le 4 mars* met en lumière quelques nuances. Il en ressort notamment que, si les allocations familiales, les aides au logement, le revenu social d’activité (RSA) et la couverture maladie universelle complémentaire (CMUC) sont bien connus, l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), l’aide au paiement d’une complémentaire santé (ACS) ou l’aide médicale d’Etat (AME) le sont nettement moins. Selon la Drees, cela s’explique par une moindre médiatisation de ces trois dispositifs. Par ailleurs, ce ne sont pas toujours ceux qui bénéficient ou pourraient bénéficier des prestations sociales qui en connaissent le mieux les critères d’attribution. Cela pourrait expliquer le taux important de non-recours. La Drees souligne toutefois que, pour le RSA et la CMUC, bien connus du grand public, le taux de non-recours est également élevé.

* « Prestations sociales : les personnes éligibles sont-elles les mieux informées ? », Etudes et Résultats, Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), mars 2016.

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS