Frais de gestion de la MCA : parmi les plus faibles du marché

, par  Mutuelle complémentaire d’Alsace

Au 1er janvier 2014, tout organisme complémentaire doit communiquer à ses adhérents les taux de frais de gestion de leur contrat. La MCA les fait figurer depuis décembre 2013 sur ses appels de cotisation, nous vous invitons à les découvrir.

Toute entreprise, pour fonctionner, doit consacrer un minimum de ressources à sa gestion, ce qui semble évident. Mais les frais de gestion des mutuelles vont au-delà : ils incluent également les charges liées à la délivrance de services comme la gestion du tiers payant et celle des démarches contractuelles avec les professionnels de santé, l’animation de la vie démocratique (assemblée générale, conseil d’administration...), la prévention, l’action sociale...

Des frais très compétitifs, pourquoi ?

Le conseil d’administration de la MCA a toujours eu à cœur d’encadrer ces frais afin qu’une part maximale des cotisations soit directement allouée aux garanties de ses adhérents. Si l’on compare aujourd’hui ses frais de gestion à ceux ­habituellement affichés par les autres organismes complé­mentaires, on s’aperçoit rapidement que la MCA est très compétitive.
Alors que les frais de gestion des mutuelles s’élèvent en moyenne à 16 %, ils peuvent largement dépasser ce taux pour d’autres organismes. A la MCA, seuls 11 % des cotisations sont affectés à ces frais, alors que 80 % des adhérents dépendent du régime local (avec un montant de ­cotisation complé­mentaire santé sensiblement inférieur à celui de ses homologues nationaux dont les adhérents relèvent du régime général). Pour pouvoir effectuer une comparaison avec les autres opérateurs, ramenés sur la base de gestion au régime général, les taux de la MCA s’afficheraient à 9 % !

Un plus pour les adhérents

Les frais de gestion sont ainsi un indicateur important dans l’analyse d’un contrat : la transparence, suite à leur communication désormais obligatoire apporte un éclairage nouveau et légitime, afin que chacun sache précisément quelle part de ses cotisations est affectée aux charges.
Grâce à ses faibles frais de gestion, la MCA peut consacrer une part plus importante des cotisations de ses adhérents au paiement de leurs prestations, ce qui est aujourd’hui essentiel.

JPEG

Attention, changement d’adresse postale du siège
Pas de déménagement pour la MCA, mais une simple évolution de son adresse postale. Pour toute correspondance, nous vous remercions d’indiquer ­désormais les éléments suivants :
MCA
6, route de Rouffach
CS 40062
68027 Colmar cedex.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

ARTICLES RÉCENTS