Frais de gestion de la MCA : parmi les plus faibles du marché

, par  Mutuelle complémentaire d’Alsace

Au 1er janvier 2014, tout organisme complémentaire doit communiquer à ses adhérents les taux de frais de gestion de leur contrat. La MCA les fait figurer depuis décembre 2013 sur ses appels de cotisation, nous vous invitons à les découvrir.

Toute entreprise, pour fonctionner, doit consacrer un minimum de ressources à sa gestion, ce qui semble évident. Mais les frais de gestion des mutuelles vont au-delà : ils incluent également les charges liées à la délivrance de services comme la gestion du tiers payant et celle des démarches contractuelles avec les professionnels de santé, l’animation de la vie démocratique (assemblée générale, conseil d’administration...), la prévention, l’action sociale...

Des frais très compétitifs, pourquoi ?

Le conseil d’administration de la MCA a toujours eu à cœur d’encadrer ces frais afin qu’une part maximale des cotisations soit directement allouée aux garanties de ses adhérents. Si l’on compare aujourd’hui ses frais de gestion à ceux ­habituellement affichés par les autres organismes complé­mentaires, on s’aperçoit rapidement que la MCA est très compétitive.
Alors que les frais de gestion des mutuelles s’élèvent en moyenne à 16 %, ils peuvent largement dépasser ce taux pour d’autres organismes. A la MCA, seuls 11 % des cotisations sont affectés à ces frais, alors que 80 % des adhérents dépendent du régime local (avec un montant de ­cotisation complé­mentaire santé sensiblement inférieur à celui de ses homologues nationaux dont les adhérents relèvent du régime général). Pour pouvoir effectuer une comparaison avec les autres opérateurs, ramenés sur la base de gestion au régime général, les taux de la MCA s’afficheraient à 9 % !

Un plus pour les adhérents

Les frais de gestion sont ainsi un indicateur important dans l’analyse d’un contrat : la transparence, suite à leur communication désormais obligatoire apporte un éclairage nouveau et légitime, afin que chacun sache précisément quelle part de ses cotisations est affectée aux charges.
Grâce à ses faibles frais de gestion, la MCA peut consacrer une part plus importante des cotisations de ses adhérents au paiement de leurs prestations, ce qui est aujourd’hui essentiel.

JPEG

Attention, changement d’adresse postale du siège
Pas de déménagement pour la MCA, mais une simple évolution de son adresse postale. Pour toute correspondance, nous vous remercions d’indiquer ­désormais les éléments suivants :
MCA
6, route de Rouffach
CS 40062
68027 Colmar cedex.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

ARTICLES RÉCENTS