Fonds social : un dispositif toujours plus solidaire

, par  Avenir Mutuelle

L’année 2015 aura été l’occasion pour le conseil d’administration d’Avenir Mutuelle de faire le bilan de l’intervention du fonds social et de décider de mesures d’adaptation à mettre en œuvre afin d’en améliorer le fonctionnement.

Plusieurs séances du conseil d’administration ont été consacrées au fonds social. Il ressort des multiples réflexions et des divers travaux menés que les conditions d’accès à ce dispositif doivent être facilitées, afin de garantir une plus grande réactivité dans le soutien apporté. Par ailleurs, le champ d’intervention et le niveau de prise en charge ont été élargis.
Rappelons, pour les plus jeunes d’entre nous, que ce dispositif solidaire a été créé pour aider et accompagner les adhérents de la mutuelle à faire face à des dépenses importantes, engagées notamment au titre de la santé.
Grâce à ce fonds, la mutuelle apporte à ses membres dont la situation sociale est difficile la possibilité de se soigner dans les meilleures conditions. Face à certains aléas de la vie, ce fonds peut également répondre présent. C’est cela, l’esprit mutualiste et l’expression concrète de la solidarité.

Cinq sessions de délibération par an

Chaque adhérent peut ainsi solliciter le fonds social. Il suffit pour cela de prendre contact, dans l’une des agences d’Avenir Mutuelle, à Paris, à Belfort ou à Lons-le-Saunier, avec un conseiller, qui vous indiquera le mode de saisine de la commission sociale et vous adressera un dossier* à compléter, ainsi que la liste des documents à produire et à envoyer à la mutuelle.
Les demandes transmises seront ensuite examinées par la commission d’action sociale, composée d’administrateurs élus de votre mutuelle, qui délibèrent dorénavant cinq fois par an sur les aides sollicitées.
Les services administratifs sont chargés de l’instruction des dossiers, mais ne se prononcent pas sur les demandes. Les décisions rendues par la commission revêtent un caractère personnel. Les informations transmises dans ce cadre sont strictement confidentielles.
Afin de mieux prendre en compte le caractère d’urgence de certaines situations, le conseil d’administration a délégué au président de la commission d’action sociale la faculté d’intervenir aussi précocement que possible.

Avenir Mutuelle Assistance

Enfin, un dispositif innovant proposé à l’adhérent, après décision souveraine de la commission d’action sociale, lui ouvre la faculté de recourir gratuitement aux services d’un réseau mutualiste national d’accompagnement social, composé d’assistantes de service social et de personnel qualifié, et cela au travers d’Avenir Mutuelle Assistance, dont le numéro de téléphone est inscrit sur votre carte d’adhérent.
Ce nouvel accompagnement vise à s’assurer que toutes les démarches pour obtenir un secours financier ont bien été menées dans le but de réduire le plus possible le reste à charge éventuel.
En outre, un appel personnalisé pourra être opéré par Avenir Mutuelle Assistance auprès du demandeur, dans le cas où la situation le nécessiterait, afin de lui proposer un suivi spécifique au regard de la situation.
L’action sociale, c’est être à vos côtés à tous les moments de votre vie. Si vous en avez besoin, n’hésitez pas à contacter votre conseiller, qui vous détaillera les conditions de sa mise en œuvre. Face à des dépenses exceptionnelles, à des problèmes spécifiques ou d’imprévus liés à la maladie, votre mutuelle peut vous accompagner...

* Ce dossier est également accessible en version numérisée.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS