Don de sang : l’EFS lance un appel d’urgence

, par  Isabelle Coston

Comme chaque année, l’été est une période critique pour les collectes de sang. Pour faire face à la pénurie, l’Etablissement français du sang (EFS) appelle les hommes et les femmes âgés de 18 à 70 ans à se mobiliser « massivement » pour donner leur sang.

La période estivale connaît traditionnellement une forte baisse des dons de sang, notamment en raison « d’une moindre fréquentation des sites de prélèvement », constate l’Etablissement français du sang (EFS). La mobilisation insuffisante des donneurs s’explique par les fortes chaleurs et aussi, cette année, par « l’actualité liée à la Coupe du monde de football », avance-t-il. Afin d’être en mesure de couvrir les besoins des malades en produits sanguins pendant tout l’été, il invite donc les vacanciers à se rendre dès maintenant dans l’un des nombreux points de collecte, fixes ou mobiles, présents sur les lieux de villégiature.

Reconstituer rapidement les réserves

Une carte, consultable sur le site de l’EFS, répertorie tous les lieux de prélèvement en France, ainsi qu’à la Martinique et à la Guadeloupe, et donne des indications pratiques pour y accéder.
L’EFS rappelle que « les dons de sang doivent être réguliers et constants, car la durée de vie des produits sanguins est courte (cinq jours pour les plaquettes, quarante-deux jours pour les globules rouges). Dix mille dons de sang sont nécessaires chaque jour pour répondre aux besoins des malades et aucun produit ne peut se substituer au sang des donneurs bénévoles ».

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

En finir avec le mal de tête

Même s’ils peuvent être très gênants, les maux de tête sont la plupart du temps sans gravité, mais quand ils se répètent, c’est toute la qualité de vie qui est altérée. Heureusement, qu’il s’agisse de céphalée de tension ou de migraine, des solutions efficaces existent, à condition de bien identifier la (...)

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

ARTICLES RÉCENTS