Diabète gestationnel : les pommes de terre sous surveillance

, par  La rédaction

Les femmes qui consomment beaucoup de pommes de terre auraient plus de risques de développer un diabète gestationnel, selon une étude publiée dans le British Medical Journal. Les chercheurs ont étudié des données collectées entre 1991 et 2001 auprès de 15 632 femmes non diabétiques dans le cadre de l’étude « Nurses’ Health Study II », et ils ont observé que les grandes consommatrices de pommes de terre étaient surreprésentées parmi celles qui avaient déclaré un diabète gestationnel. Ce type de diabète est une complication fréquente de la grossesse, susceptible d’avoir des effets délétères tant sur la mère que sur l’enfant. Mais les futures mamans ne doivent pas pour autant s’alarmer ni bannir les pommes de terre de leur alimentation, puisque, de l’avis même des auteurs de l’étude, ces observations doivent être complétées par des recherches plus approfondies.

DOSSIERS

Et si c’était la thyroïde ?

Vous vous sentez énervé, stressé, fatigué et un peu déprimé ? Votre thyroïde vous joue peut-être des tours. En s’emballant ou en devenant au contraire un peu paresseuse, cette petite glande endocrine, véritable chef d’orchestre du fonctionnement de nos organes, gâche la vie de plus de 6 millions de (...)

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

ARTICLES RÉCENTS