Deux fois plus de jumeaux en quarante ans

, par  La rédaction

En quarante ans, le nombre de grossesses gémellaires a doublé dans les pays développés, selon une étude publiée dans la revue Population and Development Review. En France, les naissances de jumeaux sont passées de 9,3 pour mille en 1970 à 17,4 pour mille en 2014. Le recours à la procréation médicalement assistée (PMA) explique en partie ces chiffres. Les fécondations in vitro et la stimulation ovarienne augmentent en effet les possibilités de naissances gémellaires. Autre explication évoquée, la multiplication des grossesses tardives : avec l’âge, la probabilité d’avoir une ovulation multiple, et donc des jumeaux, augmente. Ce phénomène n’est pas sans conséquence sur la santé publique, puisque les grossesses gémellaires présentent des risques (diabète, hypertension, naissance prématurée…). Toutefois, selon les experts, leur nombre devrait augmenter moins vite en France dans les années à venir.

DOSSIERS

Santé au travail Prévenir les risques professionnels

La récente intensification du travail induit de nouvelles formes d’organisation qui ne sont pas sans risques sur la santé physique et mentale des salariés. Ces contraintes se traduisent essentiellement par une augmentation des troubles musculo- squelettiques (TMS) et des pathologies psychiques au (...)

Surveiller sa santé grâce aux objets connectés

Depuis l’apparition des podomètres « intelligents », nombreuses sont les personnes qui consultent régulièrement leur Smartphone pour savoir combien de pas elles ont faits dans la journée. Les objets connectés, très populaires, ont donné une deuxième jeunesse à la prévention en apportant un aspect ludique (...)

Autisme : Quelle prise en charge aujourd’hui en France

Manque de structures adaptées et d’informations, faible coordination entre les différents intervenants, discours contradictoires de professionnels, absence d’interlocuteur unique au sein du système de soins… En France, malgré trois plans Autisme successifs, la prise en charge de ce trouble reste (...)

Plastiques, cosmétiques, alimentation…

Les perturbateurs endocriniens font désormais partie de notre environnement quotidien. Problème : ces molécules sont rendues responsables de malformations génitales, de pubertés précoces et de diminution de la fertilité. On les soupçonne également de jouer un rôle dans le développement de l’obésité, du (...)

ARTICLES RÉCENTS