Des économies, oui, mais des investissements d’abord

, par  Isabelle Coston

Par la libération en ressources humaines et en lits, la chirurgie ambulatoire permet une meilleure organisation des services de chirurgie, ainsi qu’une réduction des coûts pour les établissements de santé et l’Assurance maladie. A condition toutefois de procéder à de nouveaux aménagements, car « on ne peut pas faire du nouveau avec de l’ancien : il est impératif d’investir pour adapter l’hôpital à la chirurgie ambulatoire », souligne le professeur Corinne Vons, présidente de l’Association française de chirurgie ambulatoire (Afca), membre du comité exécutif de l’International Association for Ambulatory Surgery (IAAS) et chirurgien digestif, qui décrit une situation actuelle encore mal adaptée à l’ambulatoire, due au retard de la France dans ce domaine. « Les malades sont loin des blocs, les praticiens doivent revenir pour signer les autorisations de sortie. On perd en facilité », ajoute-t-elle. Et de conclure : « Les établissements hospitaliers français sont de véritables hôtels, constitués en majeure partie de chambres. C’est parfois encore le malade qui décide de la date de sa sortie et qui, souvent, demande à la différer pour convenance personnelle. Il est trop déresponsabilisé, et cela ne va ni dans le sens de la qualité et de la sécurité de sa prise en charge, ni dans celui des économies de santé. »

DOSSIERS

Toutes les solutions pour bien vieillir à la maison

Près de neuf personnes sur dix souhaitent vieillir chez elles le plus longtemps possible. Le maintien à domicile, encouragé par les pouvoirs publics, permet le plus souvent de conserver l’autonomie et de retarder la dépendance. Il est aujourd’hui possible par la mise en place de plusieurs aides, à la fois matérielles et humaines. Mais, même s’ils ont le mérite d’exister, ces dispositifs manquent de lisibilité. On fait le point pour vous.

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.