Des consultations jeunes consommateurs pour faire le point

Depuis 2004, les consultations jeunes consommateurs (CJC) accueillent les jeunes âgés de 12 à 25 ans et leurs parents confrontés à la problématique des addictions (cannabis, tabac, alcool). Conçues par le ministère de la Santé et la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca), ces rendez-vous, anonymes et gratuits, ont pour objectif d’agir avant que la dépendance s’installe. Ils sont animés par des professionnels des addictions et de l’adolescence (médecins, psychologues, éducateurs) dont le rôle est de favoriser le dialogue au sein de la famille et d’évaluer le degré de dépendance du jeune consommateur. Si nécessaire, les équipes proposent un accompagnement de plusieurs séances. En cas d’addiction déjà installée, le jeune sera orienté vers une structure médicale de type centre de soins.
Il existe actuellement plus de 500 CJC réparties dans 420 communes.

Pour plus d’infos sur les consultations jeunes consommateurs : appelez le 0 800 23 13 13 (Drogues info service).

DOSSIERS

Quand les bactéries résistent aux antibiotiques

L’antibiorésistance constitue aujourd’hui l’une des plus graves menaces qui pèsent sur la santé mondiale. De plus en plus d’infections bactériennes deviennent difficiles à traiter car les médicaments perdent de leur efficacité. Chacun peut être touché, quel que soit son sexe, son âge ou son pays (...)

SOULAGER la douleur de l’enfant

Longtemps sous-estimée, voire totalement négligée, la prise en charge de la douleur chez l’enfant s’est beaucoup améliorée au cours des vingt dernières années. Elle reste cependant encore très inégale et trop souvent réduite à une simple prise de médicaments. Or, que ce soit en ville ou à l’hôpital, une (...)

Cuisiner, c’est bon pour la santé

Choisir des produits sains et se préparer à manger plutôt que recourir à des plats industriels est un moyen simple de préserver sa santé, d’autant qu’il n’est pas nécessaire d’être un véritable cordon-bleu pour se faire du bien. Cuisiner est aussi un formidable moyen de partager : faire découvrir aux (...)

Vivre avec la maladie de Parkinson

Avec plus de 200 000 personnes touchées en France, la maladie de Parkinson­ est l’affection neurodégénérative la plus fréquente après l’alzheimer. Elle évolue lentement, se manifeste parfois par des tremblements, mais surtout par des difficultés à effectuer des gestes et constitue ainsi une cause de (...)

ARTICLES RÉCENTS