Des aides auditives intégralement remboursées

, par  Isabelle Coston

Les assurés choisissant les appareils auditifs inclus dans le dispositif du « 100 % santé » n’auront plus aucun reste à charge à payer à partir du 1er janvier 2021.

« À compter du 1er janvier 2021, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses évolue, explique le gouvernement sur son site. Les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif du « 100 % santé » seront entièrement remboursés. » Ce remboursement intégral, autrement dit sans aucun reste à charge pour l’assuré, était prévu dans le cadre de la réforme dite du « 100 % santé ». Son entrée en vigueur était planifiée dès le 12 janvier 2019, par un décret publié au Journal officiel.

Quels sont les modèles concernés par le « 100 % santé » ?

Les aides auditives de classe 1 du panier labellisé « 100 % santé » seront donc prises en charge à 100 %. Ce panier comprendra aussi bien les contours d’oreille classiques que ceux à écouteur déporté et intra-auriculaire. Des spécifications minimales seront garanties telles que les systèmes d’amplification, de réduction du bruit anti-larsen ou encore l’existence d’au moins 12 canaux de réglages. Trois options au minimum seront incluses dans l’offre, comme la connectivité sans fil, le réducteur de bruit du vent, la synchronisation du son entre les deux oreilles, la directivité microphonique adaptative, la bande passante élargie ≥ 6 000Hz, l’apprentissage de sonie, le réducteur de réverbération… Ces appareils auditifs seront proposés avec une période d’essai de 30 jours minimum avant achat et une garantie de quatre ans. Ils seront soumis à un prix limite de vente. Le tarif du premier modèle sera ainsi plafonné à 950 euros (au lieu de 1 100 euros en 2020) pour les personnes âgées de plus de 20 ans. 240 euros seront pris en charge par l’Assurance maladie et 710 euros par les complémentaires santé. L’audioprothésiste a l’obligation de présenter systématiquement un devis comportant au moins une offre « 100 % santé », c’est-à-dire un devis avec un appareil de classe 1 à ses clients.

Les aides auditives à prix libres

Les aides auditives de classe 2 qui sont, elles, en dehors du panier « 100 % santé » et donc à prix libre (1 500 euros en moyenne), ne seront pas remboursées intégralement par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. Le patient devra par conséquent s’acquitter d’un reste à charge. Ce sont généralement des produits plus sophistiqués avec des solutions technologiques pour s’adapter à des besoins spécifiques (conditions de travail particulières, pathologie…). Bien que le remboursement de l’Assurance maladie demeure identique à celui de la classe 1 (240 euros), le montant de la prise en charge par la complémentaire santé peut varier de 160 à 1 460 euros selon le contrat souscrit.

Des prothèses auditives jugées de bonne qualité

Après avoir mené une étude comparative en février 2020, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir estimait que les aides auditives proposées dans le cadre de la réforme du reste à charge zéro affichaient une efficacité similaire aux modèles plus chers. « Le « 100 % santé » n’est pas une offre au rabais », constatait l’association, les aides auditives ayant en effet « démontré une qualité équivalente aux modèles les plus chers ». Satisfaite, l’UFC-Que choisir avait toutefois rappelé que les audioprothésistes devaient jouer le jeu et proposer systématiquement cette offre aux patients.

SUR LE MÊME SUJET

DOSSIERS

Voyage au cœur des poumons

Jamais la respiration, cette fonction si naturelle, n’avait fait autant parler d’elle en ces temps de masques et de Covid-19. Avec ce virus qui les affecte directement, nos organes respiratoires sont mis sur le devant de la scène médicale. Profitons-en pour explorer nos si précieux poumons.
Les (...)

Maladie chronique : comment « gérer » les douleurs ?

Être atteint d’une maladie chronique est déjà une lourde épreuve. Malheureusement, aux complications et aux difficultés quotidiennes engendrées par la maladie s’ajoutent très souvent des douleurs. Ces dernières, qui évoluent au fil des années en même temps que la pathologie, peuvent devenir de plus en (...)

Le foie, l’allié de notre santé

Alors qu’on le considère moins que le cœur ou les poumons, le foie, véritable dépollueur de notre organisme, est impliqué dans plus de 300 fonctions essentielles à notre vie.

Epigénétique : comment l’environnement influence nos gènes

Selon des études récentes, l’air que nous respirons, ce que nous mangeons, notre activité physique ou l’exposition au stress auraient un impact direct sur le fonctionnement de nos cellules. En laissant des traces sur notre ADN, notre environnement pourrait favoriser le développement de maladies. (...)

ARTICLES RÉCENTS